Recherche
Marques



Gilgamesh un jeu Les XII singes
Page en favoris
  Retour


Trinités


Gilgamesh Les XII singes


Code EAN 13 : 9782374410203
10.00 € 
EN STOCK - EXPEDITION IMMEDIATE

Quantité  




Parution en Novembre. Ce livret présente une figure mythique du passé, un héros comme vie antérieure pour une Trinité ! Il concerne Gilgamesh, le héros des plus anciennes épopées connues.

Découvrez l’Histoire secrète des figures du monde de Trinités, dotez votre Trinité de pouvoirs inédits et vivez des aventures contemporaines en lien avec ces temps anciens. Ce livret présente une figure mythique du passé, un héros comme vie antérieure pour une Trinité ! Ainsi, un joueur peut singulariser son personnage, tant en termes de background que de règles. Une même Vie antérieure ne peut bien sûr être choisie que pour un seul personnage d’une même table de jeu.

 
Ce fascicule concerne Gilgamesh, le Quêteur de l’Immortalité.


Gilgamesh est le héros des plus anciennes épopées connues. Ce roi sumérien antique domina la cité d’Uruk (en Mésopotamie) avant le second millénaire avant J.-C. Renommé pour sa stature hors-norme autant que pour sa dureté envers ses sujets, le roi dominait sa cité et ne supportait même pas la concurrence des dieux. Pour le punir, les dieux façonnèrent un géant qui serait en tout son rival, Enkidu. Gilgamesh réussit pourtant à raisonner avec Enkidu. Une amitié sincère naquit entre les deux héros. Se sentant invincibles, ils accomplirent des exploits. Ils tuèrent le géant Humbaba et abattirent les cèdres du Liban. Gilgamesh atteint de tels sommets que la déesse de la guerre et de l’amour, Ishtar, s’offrit à lui. Le roi la repoussa. Humiliée et furieuse, la déesse demanda à son père de punir l’impudent mortel. Anu, son père, accepta de lâcher sur Uruk le taureau céleste, un monstre dont chaque coup de sabot déclenchait un tremblement de terre. Malgré la puissance du monstre, Gilgamesh et Enkidu tuèrent le Taureau, mais Enkidu fut frappé par le châtiment divin : il tomba malade et mourut.

Gilgamesh fut terrassé par la mort de son ami. Craignant à son tour de périr, il entreprit un voyage à la recherche d’Utanapishtî, seul homme à avoir survécu au Déluge et véritable immortel. Pour le trouver il suivit la piste du soleil jusqu’à une caverne dans les montagnes. Le Scorpion gardien passé, il déboucha sur une caverne où poussait une forêt de joyaux. Il dut traverser une mer aux eaux-mortes et, après avoir tué les hommes de pierre qui aidaient le nocher à la traverser, remplir leur fonction pour parvenir sur l’autre rive et rencontrer l’Immortel. Utanapishtî tenta de dissuader Gilgamesh, le testa et, devant la persévérance du roi, finit par lui révéler le secret d’une plante épineuse qui poussait au fond de la mer morte. Gilgamesh s’en empara et retourna vers Uruk, hélas, sur le chemin, un serpent profita de son sommeil pour dévorer la plante.

Gilgamesh revint à Uruk et retrouva sa cité. Il se rendit compte que l’immortalité, pour les hommes était liée à la civilisation et à sa place dans l’histoire. Il finit sa vie comme un souverain juste.

L’antiquité du mythe et sa popularité donnent d’autres versions que celle des Épopées. Dans certaines, Gilgamesh devient un roi des enfers. Dans d’autres, lui-même est un demi-dieu.
Couverture : 
Souple
Langue : 
Français


Site réalisé avec la solution PowerBoutique